1964 ASTON MARTIN DB5
Artcurial | 30-Oct-2016 | AUTOMOBILES SUR LES CHAMPS 10 | Venue : 7 Rond-Point des Champs-Élysées 75008 Paris
Category : Classic Cars
Lot No. : 121
Year : 1964
Engine Size : -
Transmission : Manual
LHD
Chassis No. : # DB5/1766/L
Engine No. : # 400/1745
No longer available - Sold or withdrawn from sale
 

 

1964 Aston Martin DB5
Carte grise française
Châssis n° DB5/1766/L
Moteur n° 400/1745
- La voiture conçue par l'usine pour le Salon de Paris 1964
- Une Aston Martin française d'origine
- Seulement trois propriétaires depuis 1967
- Matching numbers
- Intérieur d'origine avec une patine sublime
Apparue en 1963, l'Aston Martin DB5 restera à jamais une icône des années 1960, notamment grâce au prestige conféré par son rôle dans le fameux James Bond "" Goldfinger "", qui relèguera d'ailleurs la notoriété sportive de la marque au second plan. Héritière directe de la DB4, elle en adopte la ligne générale, bien que son dessin se montre nettement plus subtil. Sous le capot, le six-cylindres en ligne s'est étoffé, ses 4 litres de cylindrée offrant 286 ch.
Le coupé DB5 présenté est né sous les meilleurs auspices. En effet, destiné au marché français, cet exemplaire est destiné à représenter la marque lors du Salon de l'Auto 1964. Comme en atteste sa fiche de sortie d'usine il est désigné comme : "" Paris show car "" et il est équipé d'une plaque avec des lettres argentées de marque Ace Peak spécialement conçue pour les expositions mentionnant ""DB51965"".
Il s'agit bien sûr de l'un des rares modèles en conduite à gauche, sur une production totale de 1 021 exemplaires. A l'origine de couleur jaune pâle - une livrée peu commune - associée à un intérieur en cuir Connolly rouge, il bénéficie de l'option roues à rayons chromées et de la boite cinq vitesses.
A la suite du Salon, nous savons, grâce aux archives du garage Mirabeau, que la voiture fut vendue le 22 octobre 1964 à M. Pochard. Ce dernier débourse pas moins de 81 000 francs pour la belle anglaise et l'immatricule sous le numéro 8436 QP 75. Elle appartient ensuite à M. Ablin qui en devient propriétaire en juin 1967 avec l'immatriculation 545 NB 60. Elle restera dans la même famille jusqu'en 2004, date à laquelle elle est acquise par l'actuel propriétaire, un collectionneur français vivant à l'étranger, lors d'une vente aux enchères. Celui-ci se livre alors à une restauration complète, la carrosserie étant entièrement mise à nu et traitée, comme on peut le constater dans le dossier photos. A cette occasion, la voiture est repeinte en "" Dubonnet Rosso "", en accord avec la sellerie en cuir rouge d'origine, qui présente une patine absolument superbe. N'ayant pas été utilisée depuis une dizaine d'années, son moteur est tournant, mais la voiture nécessitera une révision complète pour une exploitation optimale. L'intérieur du coffre nécessite d'être habillé par de nouvelles moquettes. Élégante star britannique des sixties au passeport français, cette Aston Martin rêve de retrouver le tapis rouge de sa jeunesse !
French registration
Chassis n° DB5/1766/L
Engine n° 400/1745
- The car built by the factory for the 1964 Paris Motor Show
- An Aston Martin of French origin
- Just three owners since 1967
- Matching numbers
- Superbly patinated original interior
First appearing in 1963, the Aston Martin DB5 will always be an icon of the 1960s, notably for its role in the famous James Bond film "" Goldfinger "", which brought the marque as much notoriety as its sporting prowess. A direct descendent of the DB4, subtly restyled, it was given a larger straight-six engine, with four cylinders producing 286 bhp.
This DB5 coupé had auspicious beginnings. Destined for the French market, it was built to represent the marque at the 1964 Paris Motor Show. The factory sheet records it as the "" Paris show car "" coming with an Ace "" Silver Peak "" exhibition plate lettered "" DB51965 "".
This is one of the rare left-hand drive models from the total production of 1 021 examples. Originally presented in an unusual shade of light yellow, with red Connolly leather interior, it came with optional chrome wire wheels and five speed gearbox.
After the Motor Show, records of the Mirabeau garage show that the car was sold on 22 October 1964 to a M. Pochard. This gentleman paid no less than 81 000 francs for this English beauty and he registered the car 8436 QP 75. It then passed into the hands of M. Ablin in June 1967 and was registered 545 NB 60. The car stayed in the same family until 2004, when it was bought at auction by the current owner, a French collector who lives abroad. He had a full restoration carried out, in which the body was stripped to bare metal and treated, as can be seen in the accompanying photos. At this point it was repainted in "" Dubonnet Rosso "" to match the original leather interior which has a delightful patina. Having not been used for the last ten years, the motor turns, but the car will require re-commissioning for optimum performance. The boot compartment requires new mats. An elegant British star of the sixties with a French passport, this Aston Martin now dreams of rediscovering the red carpet of its youth !
Estimation 550 000 - 650 000 €